A qui sont ces têtes ?

« Le passe-muraille »
« La Dame »
« Hercule et Némée »
« Commios l’Atrébate »

Comme vous le savez déjà, Arras est la ville natale de Maximilien de Robespierre. A tort ou à raison, il aurait fait tombé de nombreuses têtes… Il a d’ailleurs aussi perdu la sienne.

Rien à voir avec la guillotine, mais je trouvais l’introduction intéressante. En effet, de nombreuses têtes d’hommes, de femmes et même de créatures imaginaires se trouvent sur les façades ou portes d’un grand nombre d’immeubles privés, publics ou religieux.

Pour la plupart d’entre elles, nous ne savons pas, ou plutôt, nous ne savons plus, à qui elles appartenaient ou qui elles représentaient. Hommes célèbres, dieux antiques, philosophes, héros, propriétaires, animaux ou monstres, voici un florilège des mascarons que l’on peut trouver à Arras.

Saviez-vous qu’Hercule avait fait étape rue Emile Legrelle depuis 296 ans ? Bacchus, lui, s’est installé rue des Capucins il y a près de 97 ans. Enfin, Commios l’Atrébate a déposé ses valises rue Saint-Nicaise depuis plus de 150 ans.

Pour en découvrir plus et avoir des « mascarons plein la tête », je vous dis à très vite dans les rues d’Arras…

Max. D. – @danslesruesdarras
Instagram – Facebook – Twitter – 
Etsy

« Coiffe et plumes »
« Dionysos »
« L’inconnu »
« Eole »
« Le Lion d’Arrouaise »
« Bacchus »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close